Différences entre porno et réalité

Publié par le

C’est en effet avec un panel de succulents ingrédients que la boîte de production new-yorkaise KB Creative Lab  propose sa relecture très imagée -et d’une colossale finesse- de la sexualité. Par exemple, avec un oignon coupé en deux symbolisant un vagin, une carotte dans le rôle du pénis et une poignée de persil en guise de poils pubiens, on apprend que contrairement aux films pornos ou l’immense majorité des acteurs s’affiche le sexe rasé comme un préado, 65% des femmes et 85% des hommes, dans la vraie vie, garderaient leur toison intacte.



Voir toutes les vidéos

À lire aussi


A voir aussi