Le plus gros site de vente de drogues en ligne vient d’être saisi par le FBI

Publié par le

Silk Road est une sorte de marché noir du web qui a pour particularité d’utiliser le réseau Tor pour assurer l’anonymat à la fois des acheteurs et des vendeurs, mais aussi l’utilisation quasi-exclusive de bitcoin, une monnaie électronique dont la possession n’est pas nominative et qui est complètement dissociée du système bancaire international. Il permettait notamment d’acheter une variété complète de drogues, de la cocaïne au MDMA en passant par le LSD, jusqu’aux plus exotiques, mais aussi des armes et toutes sortes d’objets obscurs… L’allée des embrumes du web.

silk-road-is-likely-the-most-famous-tor-site-its-your-amazon-for-drugs

Après deux ans et demi d’activité intensive et de nombreux mois d’enquête, le FBI vient de mettre la main sur son fondateur. Au même moment, le journaliste Brien Krebs publiait une copie présumée d’une plainte déposée dans le district Sud de New York contre Ross Ulbricht, 29 ans. Celui-ci y est notamment accusé de trafic de stupéfiants, complot, conspiration, piratage, et blanchiment d’argent.

Son business a réalisé un chiffre d’affaire estimé à 1,2 milliards de dollars entre février 2011 et juillet 2013 et le site comportait 957 079 utilisateurs inscrits qui ont fait plus d’un million de transactions sur cette même période. Selon une copie de la plainte obtenue par l’AFP, le gouvernement a saisi l’équivalent de 3,6 millions de dollars en monnaie virtuelle bitcoin, soit la plus grosse saisie jamais effectuée, selon le document.

En parallèle, bien que les serveurs du forum de Silk Road soient encore introuvables et donc toujours actifs, le site a été fermé par le FBI. Désormais, si vous essayez d’y accéder, vous pourrez y voir s’afficher la même image qui apparaissait peu de temps après la saisie des serveurs MegaUpload.

Dans un climat de paranoïa alimenté par les révélations d’Edward Snowden, les adeptes du deep-web vont-ils devoir descendre encore un peu plus profond ?..


A lire aussi


À voir aussi