Un reportage autour de l’énigmatique directeur artistique de Chanel

Publié par le

Assis à son bureau, bloc et feutre en main, Karl Lagerfeld, directeur artistique de la maison Chanel depuis 1983, croque les événements de sa vie et de sa carrière, en les ponctuant de commentaires et de bribes de récits intimes. Il évoque ses premiers pas de couturier à Paris, chez Balmain puis chez Jean Patou. A partir de 1965, Lagerfeld devient l’un des grands mercenaires du prêt-à-porter. Cinq ans plus tard, il rencontre l’homme de sa vie, le dandy Jacques de Bascher.

Et pourtant, même avec toutes ces infos, le mystère plane autour de ce personnage hors du temps qui organise des fêtes gigantesques mais ne boit ni ne fume pas, est dingue de sa chatte Choupette et porte des lunettes qui ne lui servent à rien…


A lire aussi


À voir aussi