Green Peace provoque en duel la haute couture

Publié par le

 Parce que « La mode promet du rêve mais (que) là c’est un cauchemar », l’association vous invite à participer au Fashion Duel.

 

Nous lançons un défi à  la haute couture: nous demandons aux grandes maisons de nous garantir que leurs produits ne sont pas à l’origine de déforestation et de pollution des ressources en eau de notre planète.

Le nouveau spot de l’association mettant en scène Valeria Golinon, actrice italienne, fait état des catastrophes que fait subir la mode à la nature. Ainsi on apprend que l’élevage de bétail dont la peau est récupérée pour fabriquer chaussures, sacs et/ou ceintures détruit la forêt amazonienne. Greenpeace rappelle également que « l’industrie de la pâte à papier fait disparaître l’habitat du tigre de Sumatra » et qu’il ne faut pas oublier que « l’industrie textile pollue grandement les rivières », mettant alors en péril les ressources d’eau dans les pays de l’hémisphère Sud.

La campagne thefashionduel.com se donne pour objectif de « nettoyer » la mode. Pour lutter contre ces débordements et provoquer les marques de luxe principalement concernées, l’association a fait parvenir un gant (image ci-dessus) à 15 maisons de haute couture (Armani, Louis Vuitton, Christian Dior, Salvatore Ferragamo, Roberto Cavalli, Alberta Ferretti, Chanel, Dolce & Gabbana, Hermès, Prada, Trussardi, Gucci, Versace, Valentino et Ermenegildo Zegna). Pour répondre au questionnaire proposé par Greenpeace les maisons ont ensuite dû se rendre sur le site internet de l’association.

Pour connaitre le classement et savoir si le monde du luxe respecte la planète n’hésitez pas à consulter les résultats des questionnaires ici.


A lire aussi


À voir aussi